Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rachel Monnat / Accrosens

Rachel Monnat / Accrosens

Parler simplement de vie, de sexualité


La coupe menstruelle et l'histoire des règles et protections

Publié par Rachel Monnat sur 21 Février 2014, 19:04pm

Catégories : #astuces

La coupe menstruelle et l'histoire des règles et protections

Déjà en 1550 avant Jésus-Christ, les femmes égyptiennes plaçaient des bandes ouatées dans leur vagin tandis que celles de la Grèce antique utilisaient des compresses enroulées autour d’un morceau de bois.
Dû à la religion (ils sont terribles !), l’insertion d’un objet dans le vagin est devenue un péché ! Donc au Moyen-Age, les femmes ne portaient plus de protection, leurs jupons remplissant eux-mêmes ce rôle ! Génial !

C’est en 1920 que la serviette hygiénique est inventée et en 1937, le tampon « tampax ».
Il faudra attendre 1963 pour trouver des serviettes jetables en grande surface en France.
Les industries marchent à fond, tout le monde est content. Mais si on regarde de plus près, une femme utilise environ 12'000 serviettes (2'400 euros) ou tampons au cours de sa vie avec les emballages individuels, leurs applicateurs et leurs boîtes.

En 1987 arrive sur le marché la coupe menstruelle, mais son brevet date déjà de 1930 !
La coupe menstruelle est un réceptacle en silicone qui s’introduit dans le vagin. Il recueille directement le sang à la sortie du col de l’utérus.

  • Il est confortable, économique, écologique. On paye 15 euros (pour les moins chers) et il dure en tout cas 10 ans, voire une vie (entre 15 et 45 euros).
  • Il n’y a plus d’odeur désagréable, le sang étant recueilli directement dans le réceptacle sans que le sang soit en contact avec l’oxygène.
  • On peut faire du sauna, du naturisme, poser comme modèle des peintre, faire des photos de nu sans bout de ficelle ou serviette externe.
  • C’est facile à mettre, il faut juste choper le coup au début.
  • Il n’y a pas de sécheresse des parois vaginale. Les tampons n’absorbant pas seulement le sang, mais toutes les sécrétions de la muqueuse. Il y a moins de risque de mycose, la serviette hygiénique rendant l’endroit humide et favorable aux champignons.
  • Beaucoup de femmes disent que les douleurs menstruelles ont diminué avec la coupe menstruelle. A mon avis, les femmes retrouvent le plaisir et la fierté d’être femme et la possibilité de créer ! Lise Bourbeau, dans son livre « ton corps dit : « Aime-toi ! » » dit que ce n’est pas normal d’avoir des douleurs menstruelles « Un problème de menstruations chez la femme indique que celle-ci a de la difficulté à accepter sa féminité… Cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas féminine, mais plutôt qu’elle trouve le rôle de femme peu enviable, car elle doit suivre trop de règles. Elle aurait préféré, souvent inconsciemment, être un homme au point même d’en vouloir aux hommes de vivre quelque chose qu’elle croit ne pouvoir vivre étant femme. »

    On n’y croit ou non, en tout cas, par expérience, chaque fois que j’ai des douleurs, je relis ce passage de Bourbeau et je n’ai plus mal pendant plusieurs mois !

La coupe menstruelle a donc beaucoup voir que des avantages !

Apparemment l’industrie des tampons et des serviettes ne semblent pas avoir envie que la coupe menstruelle prenne son ampleur…

Alors, parlons-en !

les marques:
- fleurcup (la meilleure marché)
- Divacup
- Mooncup

Elle s'achète sur internet ou dans des magasins bio!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents