Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rachel Monnat / Accrosens

Rachel Monnat / Accrosens

Parler simplement de vie, de sexualité


Ejaculation et orgasme

Publié par Rachel Monnat sur 23 Février 2016, 18:40pm

Catégories : #sexualite, #femme fontaine

Ejaculation et orgasme

Souvent, on pense qu’il y a orgasme quand il y a éjaculation.
Que cela soit pour l’homme ou pour la femme (femmes fontaines).
Deborah Sundahl dans son livre « Tout sur le point G et l’éjaculation féminine » fait bien la différence entre apprendre à éjaculer, apprendre à éjaculer avec orgasme ou encore avoir un orgasme sans éjaculer !
Et c’est la même chose chez l’homme ! J’avoue que c’est très difficile d’en discuter avec eux, car c’est un point très sensible. Mais il y a des hommes, on ne s’y trompe pas quand ils jouissent, on le voit tout de suite ! Un homme me décrivait d’ailleurs ces orgasmes : certaines fois, ça montait à la tête, d’autres fois ils descendaient dans les jambes, d’autres fois c’était que le côté droit, parfois c’était le petit orteil gauche ! Moi, par contre, je n’ai jamais senti mes orteils à ce moment-là !

Certains hommes quand ils éjaculent ne manifestent aucune réaction, ni leur faciès, ni leur corps. Le voyant immobile et affalé sur moi, je pose la question si sexy « Tu as fini ? » en faisant attention de ne pas ajouter le « déjà » qui a tendance à se glisser spontanément ! Puis j’ajoute encore : « Mais… tu as eu du plaisir ? », là, j’ai toujours reçu un « oui » parfois un peu énervé… qui a l’air de dire : « Mais enfin… si j’ai fini, c’est que forcément, j’ai eu du plaisir, quelle idiote tu fais ! »
Si je compare, avec la femme (je ne peux pas faire autrement), il y a vraiment dans l’éjaculation sans orgasme, une sensation très agréable de soulagement, de laisser-aller, de détente ! Ça me donne l’impression de plus avoir un trop-plein qui sort ! Quand il y a l’orgasme, par contre, il y a vraiment cette montée, puis cette déconnexion complète de la réalité qui me transporte, une petite mort !

J’ai l’impression que ceux qui éjaculent sans orgasme sont souvent des éjaculateurs précoces. J’ai remarqué que l’éjaculateur précoce avait très peu de réactions. Un homme m’a parlé de son déclic. Jusque-là, il était toujours braqué sur son pénis, à garder son érection et à se retenir le plus longtemps possible, mais à chaque fois, ça partait trop vite. Un jour, il faisait, l’amour avec une femme dans un pré de hautes herbes il s’est fait, piquer par un moustique sur le bout du gland en pleine érection. Du coup, il a focalisé son attention sur autre chose, mais il a continué à bander. Il a compris qu’il n’y avait pas besoin d’être focalisé sur son pénis pour bander et que le plaisir avait la place de continuer à monter. Depuis, il n’a plus de problème de ce côté-là !
On n’apprend si peu le plaisir et la masturbation vite faite pour se soulager, en étant ado, ne donne pas la bonne clé.
Ne sachant pas qu’on pourrait développer une sexualité plus satisfaisante, la frustration est d’autant plus présente.
Bon, peut-être qu’il y a des manières plus soft que de se faire piquer par un moustique !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents