Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rachel Monnat / Accrosens

Rachel Monnat / Accrosens

Parler simplement de vie, de sexualité


La faiblesse de l’attitude « macho »

Publié par Rachel Monnat sur 23 Juillet 2017, 17:18pm

Catégories : #sexualite, #homme

Peinture de Hippolyte Flandrin

Peinture de Hippolyte Flandrin

J’appelle une attitude « macho », quand un homme fait une différence s’il s’adresse à une femme ou à un homme.

Pour moi, quelqu’un qui fait trop de galanterie, ça devient un comportement machisme.

Je trouve parfois sympathique si on m’ouvre la porte de la voiture, qu’on porte mes bagages, ou qu’on me tienne la porte du restaurant… Mais  j’ai plutôt tendance à en rire… et quand c’est récurant, je m’énerve ! Pour montrer l’effet qu’il me fait, je me mets à lui ouvrir la portière, à le laisser passer devant au restaurant ou à lui porter ses bagages !
L'homme devient très irritable de mes marques de "gentillesses". Je rétorque que c’est exactement l’effet que me fait ! Ça devient handicapant quand on ne peut même pas porter ses bagages et tenir une porte !

En discutant avec des amies, certaines aiment ces marques de galanterie, qu’elle considère comme de la politesse, même si elles ne supportent pas d’autres comportements machos.

Macho: mot hispano-américain, de l’espagnol macho, latin masculus « mâle ». Homme qui fait preuve de machisme.

Le Petit Robert

Machisme: mexicain machismo employé pour virilidad « virilité », de macho « mâle ». Idéologie suivant laquelle l’homme domine socialement la femme et à des privilèges de maître ; comportement conforme à cette idéologie.

Le Petit Robert

Galanterie : Courtoisie que l’on témoigne aux femmes par des égards, des attentions.

Le Petit Robert

La galanterie n’est donc pas un comportement « macho » a priori, d’après la définition. Mais de mon expérience, j’ai toujours lié les deux, car quelqu’un qui a des comportements « macho » est aussi excessivement galant, car en montrant de la galanterie, indirectement, il domine la femme. Il l’a possède par excès d’attention… ce qui peut mener à de la manipulation.
Je pense que c’est aussi cela qui fait qu’on est attiré par des hommes plutôt à comportement « macho », car il y a beaucoup de gentillesse de séduction, et qui à certain moment, crises virent dans la domination extrême.

Je lisais, je ne sais plus dans quel livre qu’une personne à comportement « macho » est quelqu’un qui manque de confiance en lui et qui montre son pouvoir sur l’autre pour se sentir « mâle » et viril !

Je trouve intéressant, le fait de se rappeler quand on est confronté à ce type de comportement ou de galanterie excessive qu’ en fait cet homme souffre ou a peur de ne pas se sentir assez viril le fait passer par un comportement « externe » à lui, que son comportement « dominant » est en fait, un comportement de « faiblesse ». Le fait de rentrer dans le cadre de son comportement l’émascule et amplifie le problème au lieu de le résoudre.
Je comprends mieux pourquoi quand j’adopte le même comportement que l’homme a envers moi, je le rends furax, il se sent dépossédé… et pour finir, ça devient une course à celui qui est galant avant l’autre.

L’homme a, à mon avis, besoin d’être plus apprécié, valorisé dans sa masculinité. Et de lui faire dire les actes qu’on n’apprécie pas.

Je trouve un homme tellement « viril » quand il est lui-même, quand il n’essaye pas d’être quelqu’un quand je le vois devant moi tel qui l’est, quand je sens son émotion, son intimité, sa fragilité, sa force intérieur, sa douceur. Cet homme-là me fait vibrer.

Mais parfois, j’aime bien aussi tenir la porte à un homme... ça réveille… ma virilité...

Je pense que c’est mon côté « viril » qui fait que j’ai rencontré pas mal d’hommes avec des attitudes « macho », mon envie, besoin était de confronter ma part « virile » avec la leur. Et je crois qu’eux aiment tester leur virilité à une femme qui ne se laisse pas facilement faire… rapport de force, de domination et vouloir vaincre…

Mais, je crois, fort heureusement que je change… pour entrer dans des relations plus sereine et tout autant constructive.

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents