Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rachel Monnat / Accrosens

Rachel Monnat / Accrosens

Parler simplement de vie, de sexualité


L'amour

Publié par Rachel Monnat sur 11 Avril 2015, 18:43pm

Catégories : #la vie

On dit que l’amour nous donne des ailes, nous rend libres, créatifs, vivants, heureux. C’est quasiment vrai pour tout nouvel amour qui se découvre. Puis l’amour s’estompe, s’éloigne, un peu, parfois beaucoup… et l'on se demande comment deux êtres qui se sont aimés… se mettent à ne plus se supporter.

En y regardant de plus près, je trouve souvent ces attitudes :

  • La jalousie : souvent on aime quelqu’un qui a des qualités que nous ne sommes pas « encore » arrivés à développer en nous, mais que nous aimerions avoir. Cette personne nous attire pour ces qualités (par exemple, le côté social). Tant que l’amour est très en symbiose, cela fonctionne. Mais quand l’amour évolue, on ne se supporte plus, car on a l’impression que l’autre « nous trompe » sans arrêt. Cela met la pression de part et d'autre du couple.
  • La possessivité : on a peur de perdre l’autre, alors on se dit que plus on donne, plus il restera. Il y a deux formes de possessivité :
    • La dépendance (la personne est victime) : la personne fait en sorte qu'il n'est rien et ne vaut rien sans l'autre, lui demande sans avis, se cale sur l’autre.
    • Le contrôlant (le sauveur), il donne toujours un avis à l'autre, le conseil, le dirige, il fait en sorte qu'il ait le dernier mot et qu’il a raison.
  • La manipulation : quand on discute avec une personne manipulatrice, elle semble toujours être à l’écoute et tout comprendre. Mais dans les faits elle agit très différemment. Mais elle saura prouver et expliquer pourquoi elle à agit différemment. Cette personne cache sa jalousie par un contrôle extrême.

Et le couple entre dans le système de communication ou est soit : victime, sauveur et/ou persécuteur du triangle de Karpman. Une communication en rapport de force, mais où on a oublié qu’on est juste deux personnes adultes et responsable.

L'amour

J’aime cette phrase de Jacques Prévert : "Tu dis que tu aimes les oiseaux... tu les mets en cage ! Tu dis que tu aimes les poissons... tu les manges ! Tu dis que tu aimes les fleurs... tu les coupes ! Alors quand tu me dis "Je t'aime".... j'ai peur !"

Du coup, on comprend mieux la citation : "La meilleure façon d'être heureux avec quelqu'un, c'est d'apprendre à être heureux seul. Comme ça, la présence de l'autre est un choix, pas une nécessité." (auteur inconnu)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents