Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rachel Monnat / Accrosens

Rachel Monnat / Accrosens

Parler simplement de vie, de sexualité


Se libérer sexuellement

Publié par Rachel Monnat sur 21 Juin 2014, 16:48pm

Catégories : #femme, #sexualite

Se libérer sexuellement

Pour une femme il y a, à mon avis, deux éléments pour qu'elle se puisse se libérer sexuellement.

Se découvrir soi-même, connaître son corps, ses réactions, ses envies, son plaisir…
Mais aussi, dans une relation à deux, avoir confiance à l’autre.

J'ai remarqué que ce qui était discuté avant, n’étais pas toujours respecté pendant. Comme si la fébrilité sexuelle de l'homme changeait la donne… le préservatif devient tout à coup accessoire pendant, ou parfois même disparaît…

Quand on demande de ne pas aller jusqu’au bout… en pensant un câlin soft… ça devient un câlin… chaud devant et très érotique…

La limite s’est perdu… j’entends : «Je n’ai pas pu me retenir» «oui… mais c’était bien» «oui, mais j’ai confiance en toi»…

Est-ce que certains hommes excités perdent la mémoire ? Suis-je la seule à avoir vécu ce genre d’expérience? Est-ce qu’une certaine frigidité permettrait de ne pas transgresser la limite?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

helvete 22/06/2014 13:26

Bonjour Rachel,
Permettez moi une réaction un peu plus longue que par Twitter à votre dernier billet sur votre blog.
Je suis souvent perçu comme un homme réservé ou timide parce que je ne cherche pas à imposer d'une quelconque manière mon désir à mes partenaires ou complices de jeux. Si je prends l'initiative, je cherche toujours une approbation par un regard, un mot (ce qui peut être très excitant), un geste. Et j'aime aussi quand le désir féminin s'extériorise, se manifeste, s'exprime. Pour une bonne alchimie sexuelle, quelles que soient les circonstances - éphémères ou durables, il faut la rencontre de deux désirs.
C'est une marque de confiance extraordinaire (et une source inépuisable d'excitation) quand une femme peut librement exprimer ses envies sans craindre ce que vous décrivez comme "la fébrilité sexuelle masculine"....
C'est au contraire une défaite de la liberté lorsqu'une femme se met à avoir peur d'exprimer ses désirs, travestit ses envies derrière une certaine "frigidité". Cette attitude serait un asservissement au désir masculin.
Non, la "fébrilité sexuelle masculine" ne justifie pas "l'oubli" du préservatif ni le non respect des limites préalablement fixées. C'est le plus souvent une attitude égoïste pour la satisfaction de son propre plaisir.
Il y a des hommes (je ne prétends pas être un cas unique!) qui aiment que les femmes soient libres et leurs égales tant dans la vie quotidienne que dans les plaisirs de la chair. Qu'elles puissent continuer à exprimer sans être jugées leurs envies qu'elles soient douces ou non.
Ce n'est qu'en créant une relation de confiance entre individus mais aussi un climat de confiance plus général entre hommes et femmes que nous pourrons réellement vivre une sexualité libre et épanouie.
Sentez vous libre d'ailleurs de poursuivre cet échange. Au plaisir de vous lire.
Axel

Rachel 23/06/2014 09:44

Merci de votre commentaire... Oui c'est tout-à-fait cela!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents