Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rachel Monnat / Accrosens

Rachel Monnat / Accrosens

Parler simplement de vie, de sexualité


Est-on libre de s’habiller comme on veut ?

Publié par Rachel Monnat sur 15 Janvier 2019, 15:51pm

Catégories : #femme, #sexualite, #la vie

Peintre : Harry Ekman

Peintre : Harry Ekman

Récemment, j’entendais une conversation entre deux adolescentes qui disaient qu’elles avaient le droit de s’habiller comme elles le désiraient et la faute revenait aux personnes qui osaient faire des réflexions au sujet de leurs habits « trop court ».
Étant en voyage dans les tropiques, je regardais une jeune personne avec un mini-short et un mini-top, comme c’est la mode. Je me suis surprise à regarder cette fille mineure ces jambes, son fessier mis en exergue et à la trouver « vachement sexe ». Même pas sexy, mais ce côté « sexe » de la personne mise en évidence.
Cela m’a déroutée, d’autant plus que je suis attirée par les hommes.

Je suis d’avis qu’on est libre de s’habiller comme on veut et qu’on a le droit de ne pas être importuné, ni de recevoir des réflexions. Cependant, est-ce que ces femmes/filles se rendent-elles compte à quel point elles se montrent comme « objet sexuel » ? Ces mêmes personnes seraient nues, qu’elles seraient moins sexuées et donc moins importunées ou draguées.

L’habit, je le vois comme un « déguisement », qu’on s’habille en garçon manqué, en robe, on y met un style, un paraître. Et quasiment tout le monde apprécie qu’on fasse un compliment sur la façon de s’habiller.

Mais les habits qui cachent presque uniquement le sexe, en le moulant et donc le mettant en exergue, qu’elles compliments désirent-elles recevoir ?
N’est-ce pas illogique de mettre ce genre d’habits, en désirant ne susciter aucune réflexion ni pensée de la part de la personne extérieure ? Que cherchent ces femmes/fille quand elles s’habillent de cette façon pour aller à l’école ou au travail?

Il y aura toujours des personnes qui feront la part des choses qui ne diront rien, même se elles pensent.  Mais il y aura toujours des personnes qui ne feront pas la part des choses ; pour eux une femme qui s’habille très court, est forcément une femme qui veut du « sexe » ou en tout cas susciter une réflexion à ce sujet.

Cependant, est-ce qu’on est vraiment libre de s’habiller comme on veut ? Si on s’habille en mini-short n’est-ce pas parce que la copine s’habille ainsi, si elle s’habille ainsi, n’est-ce pas parce que la mode met en avant ce type d’habit ?

Il y a une ambiguïté entre la femme qui ne veut plus être traitée comme un objet sexuel, pourtant la mode vend ce type d’habits avec succès !

Oui, on est libre de s’habiller comme on veut et on est libre de suivre la mode. Mais, malgré cela, chaque habit nous dévoile.

La question à laquelle on pourrait se poser avant de sortir de chez soi en étant habillé très court : est-ce que je suis prête à assumer les conséquences que cela peut susciter de la part d’autrui ? Suis-je consciente de l’image que je renvoie ?

Finalement, quelle image désirons-nous obtenir de l’extérieur ? Est-ce que mes habits d’aujourd’hui y correspondent ? Est-ce que mon paraître correspond à mon état interne ? Suis-je en accord ?

Nos habits reflètent notre humeur du jour, nos envies de se faire remarquer ou non. Mais l’extérieur ne connaît pas notre humeur, il voit et ressent des choses avec ce qu’on offre à voir… Parfois, il faut faire attention et être prêt à assumer !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents