Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rachel Monnat / Accrosens

Rachel Monnat / Accrosens

Parler simplement de vie, de sexualité


Yodel

Publié par Rachel Monnat sur 20 Avril 2020, 15:05pm

Catégories : #Video, #pause musicale, #la vie, #liberté

Jacques Fourcy

Jacques Fourcy

Voici un petit morceau de yodel composé par Adolf Amstutz, dans le type chanté :

Comment j’ai connu ce chant ?

Je m’étais inscrite pour faire un stage de direction chorale à Château-d’Oex en Suisse et je pouvais m’inscrire à d’autres ateliers, j’en ai profité pour faire une initiation au chant Yodel avec Barabara Klossner, qui est une personne très énergique et transmet sa passion !

J’avais déjà fait une initiation avec une stagiaire lors d’un tout autre stage, 20 ans auparavant. Je l’initiais au médiéval et elle m’enseignait les rudiments du yodel. On improvisait en pleine nature durant nos pauses en se promenant. Et j’ai eu un coup de coeur en ce type de chant en pleine nature, face aux montagnes. Il y a une résonnance qui se créé !

Qu’est-ce que le Yodel ?

Le yodel est à la base une méthode de communication ancestrale pour dialoguer entre les bergers d'une vallée à l'autre ainsi que pour rappeler les animaux. Il faut une voix qui puisse résonner avec des onomatopées, la montagne faisant la caisse de résonance.
La technique de chant passe de la voix de poitrine à la voix de tête avec un coup de larynx.
La voix de poitrine est cette voix profonde et grave, chanté dans le yodel avec des sons « o »  et la voix de tête cette voix aiguë et légère avec des sons « u ». Cette nomenclature n’est pas idéale, dans le sens qu’une voix profonde doit aussi résonner dans la tête et inversement !
C’est un chant, pour moi typiquement suisse, mais il représente le folklore des pays alpins, on le retrouve en Autriche et en Bavière, en Allemagne.

Il y a différentes techniques dans le  yodel il existe :

Le chanté
Le modulé
Le roulé
Le coup de glotte
le frappé de langue

C’est un style de chant qui me plaît, car il couvre une grande tessiture et il a toute son harmonie quand il est chanté en pleine nature en montagnes. On peut facilement improviser, c’est très libre. Je ne m’en prive pas quand je m’y balade…
Et peut-être qu’un jour j’approfondirai ce style de chant…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents