Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rachel Monnat / Accrosens

Rachel Monnat / Accrosens

Parler simplement de vie, de sexualité


À quoi as-tu envie de dire « oui »

Publié par Rachel Monnat sur 22 Octobre 2017, 14:58pm

Catégories : #sexualite, #femme, #homme

Peinture de Arthur Braginsky

Peinture de Arthur Braginsky

J’avais prévu de faire cet article, juste avant l’effervescence de #MeToo. On parle de plus en plus de l’agression sexuelle, du non-consentement de la sexualité, une des grandes problématiques qui existent depuis tout temps, relevées spécialement ces temps-ci. La femme est vue, bien trop souvent, comme de la chaire à marchander, au lieu d’être vue comme un être humain. Les hommes aussi m’ont confié, souffrir, d’être vu, « uniquement comme une bite » pour reprendre une des expressions.

Depuis que je suis née, on m’a appris à dire « non » que cela soit durant mon enfance, ou au cours d’éducation sexuelle : « On ne doit pas faire ce que tu n’as pas envie qu’on te fasse ».  Mais, je ne n’ai jamais su le dire, pourtant c’est la seule chose que j’ai apprise ! Et si j’avais su le dire, je crois bien que je serais encore « vierge » à 38 ans !

Ce que j’aurais voulu comprendre c’est : à quoi dire « oui » ? C’est quoi le plaisir, c’est quoi l’excitation sexuelle ? C’est quoi la confiance à l’autre ? C’est comment une belle sexualité ? Une belle intimité ?

C’est en sachant ce que je voulais, que j’ai su dire clairement « non ». Mais tant que je ne l’ai pas su, j’ai cherché et bien souvent dans la douleur et sans être respectée.

J’ai entendu cette semaine des femmes de 19 ans qui parlent ouvertement et réclament des « plans culs », à tel point qu’un couple de moins de 25 arrive à se poser la question s’ils sont anormaux, car ils désirent ils s’aiment et désirent être fidèle. Je lis sur le blog de Madmoizelle, ces témoignages de 3 femmes, qui racontent une fois par semaine leurs aventures :

Les femmes expriment leur envie sexuelle librement, leur frustration quand un homme se refuse à elle, accepte des plans culs et le racontent tout haut, même quand elles sont en couple, les applications et sites de rencontres permettent cette ouverte.

Mais en lisant et écoutant ces témoignages, je ne peux pas m’empêcher de me demander… Que cherche-t-elle ? Ont-elles vraiment du plaisir à ces histoires ?

À entendre et lire, ces  témoignages, ce n’est pas l’impression que cela me donne, tout semble plus foireux que nourrissant.
Je vois une autre quête: le grand amour ou la reconnaissance, le fait d’être aimé, une belle sexualité nourrissante, d’être reconnue, d’être acceptée, d’être libre, d’être indépendante… ou ?

À quoi ont-elles envie de dire « oui » ? Où est l’essentiel de leur quête ?

On désire consommer tout de suite, et on en les moyens, mais est-ce qu’on ne perd pas du temps à passer à côté de l’essentiel ?


Dans la sexualité, la limite entre la douleur et le plaisir est facilement franchissable, c’est ce qui rend la sexualité si intime, si fragile, si belle quand elle est bien vécue ou si blessante dans le cas inverse.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents